On ne commente pas avant d'avoir fini de lire le texte.

Merci Albert.